Créer un compte
Contact
Login

Connexion



Register

Créer un compte

Question

Contact



Accueil Les matières premières
Les matières premières
NATALI NATALI / Jeudi, 09 Septembre 2010 16:52
Index de l'article
Les matières premières
Page 2
Page 3
Page 4
Page 5
Toutes les pages

FILIÈRE CACAO

Produit utilisant le cacao BIO EQUITABLE : Bioflan chocolat, chocolat/orange, chocolat/menthe, praliné, Biocrème chocolat, Entremets sucré chocolat, Macaron Chocolat.

Projets et origine du cacao BIO EQUITABLE : le cacao utilisé par Nature et Aliments dans ses desserts provient de République Dominicaine.

  • HISTORIQUE DU PROJET

Date de début du programme BIO EQUITABLE : 1999

Nombre de bénéficiaires : 1 050 familles de producteurs regroupées en associations régionales de producteurs et dans l'organisation suprarégionale FUNDOPO (Fondation des producteurs Bio de la Rép. Dominicaine).

Culture : Cacao. 20% de souche variétale originelle "FORASTERO" et "NATIVO" et 80% de souche hybride.

Historique du projet

YACAO a été fondée en 1999 avec l'objectif d'introduire et de cultiver l'agriculture biologique en République Dominicaine et de produire du cacao de haute qualité pour l'exportation. Le but du projet a été d'obtenir un meilleur revenu pour les producteurs avec des méthodes écologiques. YACAO garantit l'achat de toute la récolte des membres FUNDOPO et un prix supérieur au prix du marché local.

Partenaires locaux

44 associations régionales de producteurs regroupées au sein de la coopérative FUNDOPO (coopérative d'exportation de cacao bio).

Enjeux

Le cacao est coté sur les places boursières internationales, dont les principales sont Londres et New York, et sa cote est déterminée par l'offre et la demande. Le "commerce équitable" permet de différencier une production et d'obtenir un prix avantageux pour le cacao et les produits dérivés du cacao. Néanmoins, la garantie d'un Prix Minimum, et d'un mécanisme de stabilisation des prix d'achat par rapport aux cours ne suffit pas toujours à assurer un revenu stable aux producteurs. Pour ce type de filière à dimension internationale, la contractualisation entre acheteur et organisation de producteur, sur plusieurs années, est un élément essentiel.

Contexte

Dans des régions économiquement faibles, qui souffrent du dépeuplement, YACAO a créé de nouveaux emplois. Avant l'engagement, de nombreux producteurs ne pouvaient pas vendre leur cacao ou seulement à des prix très bas.

Description du programme

YACAO a soutenu l'établissement de l'organisation FUNDOPO sur place et continue de fournir des prestations ciblées, pour que plus de producteurs bénéficient d'une perspective à long terme.

- paiement des coûts pour la certification bio, durable et sociale

- préfinancement partiel des récoltes

- consultation permanente avec sa propre équipe d'experts

- approvisionnement de matériel végétal de haute qualité et résistant aux maladies

- formation dans ses propres parcelles de démonstration



FILIÈRE VANILLE

Produit utilisant la vanille BIO EQUITABLE : tube gousses de vanille.

Les gousses de vanille utilisées par Nature et Aliments proviennent de Madagascar.

Zone de production : Côté Est - Manakara - Mananjaky

Date de début du programme BIO EQUITABLE : 2004

Nombre de bénéficiaires : 620 familles

Culture : Vanille Surface : 300 ha

Historique du projet

Lors de la crise de la vanille en 2001/2003, de nombreux petits producteurs ont planté de la vanille sur la région citée ci-dessus. deux années plus tard, il y avait surproduction et chute des cours. La région Manakara, Mananjary n'étant pas une région traditionnelle de vanille, n'avait plus d'acheteurs. ARCADIE s'est présentée à ce moment en suggérant de structurer cette filière pour produire de la vanille bio. L'entreprise d'exportation, tenue par des jeunes" Vaza" habitués aux certifications de toute sorte, a permis le référencement extrêmement lourd de toute cette filière, située sur les bords du Canal des Pangalanes sur plus de 200km. Les critères de qualité ont été difficiles à mettre en place. Un partenariat avec l'institut Pasteur a alors été mis en place.

Partenaires locaux

Deux entreprises partenaires en locale ont été trouvées : Un collecteur transformateur principal (séchage et stockage partiels) et une entreprise de transformation (extraits, huiles essentielles) et d'exportation.

Une caisse de micro-crédit où une partie des paiements pour les paysans sont effectués - (financement des locaux par le retour des 1%).

Contexte

Une grande instabilité politique à Madagascar - un peuple de plus en plus pauvre - les organisations paysannes sont rares et difficiles à mettre en place - les ONG comme VSF (Vétérinaires Sans Frontières) essaient de les structurer mais ce n'est pas facile pour l'instant.

Enjeux

Les enjeux sont de développer cette filière en vendant plus de vanille sous la marque BIO EQUITABLE. Malheureusement le contexte est très peu favorable à cet enjeu :

La vanille est un produit important pour différents pays dans le monde (principalement les USA) et la visibilité de la marque BIO EQUITABLE n'existe pas dans ce pays. Nous n'arrivons donc pas à augmenter les volumes vendus. D'autre part, depuis deux ans il y a très grosse surproduction mondiale et des prix très bas sur le marché d'où des difficulté à vendre à un prix raisonnable.

L'évolution est donc plutôt dans la réduction des surfaces et dans l'augmentation des critères de qualité auprès des producteurs. Le respect des critères de l'agriculture biologique est acquis et a permis d'éviter l'action de certaines ONG qui proposaient l'utilisation du Gaucho (insecticide) sur différentes cultures dans l'environnement des vanilles.

Description du programme

Apport de critères d'hygiène dans la production de vanille.

Mise en place de productions biologiques et formations sur les critères de ces productions.

Partenariat avec la caisse de micro-crédit TIAVO en finançant les locaux de deux agences en brousse, zones éloignées de tout grand axe.



FILIÈRE QUINOA

Produit utilisant le QUINOA BIO EQUITABLE : Gâteau de semoule de QUINOA au citron.

Le QUINOA utilisé par Nature et Aliments provient de Bolivie.

Zone de production : Salar d'Uyuni, Salinas Garci Mendoza

Nombre de bénéficiaires : 300 producteurs alimentant l'usine Jatariy qui emploie 25 personnes dont 3 techniciens qui assurent le lien permanent avec les producteurs.

Culture : Quinoa Real

Historique du projet

En 1988, Euro-Nat découvre "le riz des Incas" ou graine de quinoa sur un stand présenté par la Bolivienne Adela Godoy lors d'un salon de produits biologiques à Genève. Une première présentation de ce produit est effectuée lors du salon de produits biologiques Dietexpo à Paris en octobre 1989. Les débuts de commercialisation sont difficiles car cette graine est peu connue.

La rencontre du président de l'association Point d'Appui, Jean-Marie Galliath, au printemps 1990 marque un tournant dans l'aventure de cette graine. En 1991, un voyage est organisé en Bolivie pour aller à la rencontre des producteurs de Quinoa.

Euro-Nat travaille tout d'abord avec une coopérative de producteurs. L'usine Jatariy est ensuite contruite dans la banlieue d'Oruro afin de garantir une meilleure traçabilité, qualité des graines. Les opérations de triage, nettoyage, désaponification, ensachage, stockage et expédition y sont ainsi effectuées.

Partenaires locaux

Association Point d'Appui

Description du programme

Nos actions sur place en Bolivie favorisent les conditions de vie des Indiens de l'Altiplano :

-dans leur travail par le respect des droits sociaux, l'organisation de la formation en agronomie, la mise en place de "prix plancher" assurant au producteur une rémunération minimale.

-dans leur communauté par l'intermédiaire de l'association humanitaire Point d'Appui en reversant une quote part du montant des achats en Quinoa. Ces fonds gérés par l'associaition permettent d'aider directement les communautés villageoises : aménagement de puits d'eau potable, construction d'écoles avec apport de matériel scolaire, mis en place de centres de soins gratuits, dont de semences de quinoa.


FILIÈRE SUCRE

Produit utilisant le SUCRE BIO EQUITABLE : Gamme des GATOBIOS sucrés, gâteau de semoule de quinoa, de millet, entremets sucrés vanille, chocolat, cerise, noisette.

Le SUCRE utilisé par Nature et Aliments provient du Paraguay.

Zone de production : Départements Central et Paraguani

Nombre de bénéficiaires : 210 producteurs et 500 collecterus alimentant l'usine de la Felsina qui emploie jusqu'à 190 personnes pendant la période de récolte et de transformation de la canne à sucre.

Culture : Canne à sucre

Surface : Les surfaces plantées en canne à sucre vont de 2 ha à 20ha par famille.

Historique du projet

Les producteurs du Département Central au Paraguay n'étaient pas organisés et amenaient leur canne à sucre individuellement à des prix peu avantageux aux usines de la région. Puis en 2002-2003, l'association ASOCACE (Association de producteurs de canne à sucre biologique de la zone Central) s'est montée avec l'appui de PRONATEC entreprise suisse avec divers entrepôts dans la CEE, qui se dédie essentiellement aux ingrédients cacao, sucres de canne et vanille et qui mène activement des projets dans différents pays en voie de développement afin d'améliorer les conditions de vie et l'environnement dans les pays d'origine.

Partenaires locaux

Dans le cadre de ses missions, l'ASOCACA a dernièrement monté un projet nommé "Pour un meilleur sourire". Ce projet médico-social bénéficie à 80 familles de producteurs de canne à sucre pour apporter des soins dentaires, un beau sourire et le bien être. "Por una sonrisa mejor" permet d'identifier les personnes nécessitant des soins bucco-dentaires, de sensibiliser les producteurs et leurs familles à l'importance de la santé buccale et d'apporter les soins appropriés par l'implantation de prothèse dentaires par exemple.
La FELSINA est la société transformatrice et exportatrice de la canne à sucre fraichement coupée en sucre cristaux, blond, brun... Les relations de confiance entre la FELSINA et PRONATEC garantissent un suivi étroit des projets développés sur la zone. Cela permet à l'importateur de relayer l'information à leurs clients, puis aux consommateurs finaux et d'avoir une vision à long terme de l'activité de production et d'y investir des moyens humains et financiers.

Description du programme

Les activités et les projets portés par PRONATEC auprès de l'usine de canne à sucre et des producteurs, sont de plusieurs ordres :

-Rechercher des nouveaux producteurs,

-Trouver de nouvelles solutions techniques et investir dans de nouvelles machines (moissonneuses, centrifugeuses...)

-Utiliser des sous-produits de la transformation du sucre (bagasse, mélasse) comme engrais biologiques.


LES EXTRAITS D’ALGUES MARINES

Chez Nature & Aliments, nous utilisons l’agar-agar, extrait d’algues rouges de la famille des Rhodophyceae (Gracilaria, Gélidium, Ptérocladoa…) dans nos flans depuis bientôt un siècle. L’addition de l’agar-agar aux carraghénanes, permet d’élargir les possibilités de textures, d’utilisation et ainsi de profiter des avantages de chacun des deux extraits d’algues.

Les Carraghénanes

Les carréghénanes tirent leurs noms d’un comté d’Irlande du sud, appelé Carragheen. Ses habitants utilisaient cette « mousse d’Irlande » pour leurs pommades et leurs flans.

Par la suite, les industriels se sont intéressés à cette algue rouge, appelée Chondrus crispus et appartenant à la famille des Rhodophycées, dont l’abondance et les particularités culinaires lui promettaient un bel avenir.

L’utilisation des carraghénanes en tant que stabilisateurs, épaississants et gélifiants s’est accrue avec l’expansion de l’industrie alimentaire.

L'agar-agar

Communément appelé mousse du Japon, mousse de Ceylan, Kanten (son nom japonais), l'agar-agar (nom d'origine malaise désignant la gelée obtenue) est une substance mucilagineuse extraite de l'algue Gracilaria présente en Atlantique. L'algue est récoltée sur la côte basque d'août à janvier après avoir été décollée naturellement des rochers par la mer lors des tempêtes.

Les algues sont mises à sécher au vent et au soleil pendant deux à trois jours. Elles perdent jusqu’à ¾ de leur poids humide. L’algue ainsi séchée et débarrassée manuellement de ses épiphytes (crabes, coquillages, ..) est stockée comme du foin.

Le procédé d'extraction du pouvoir gélifiant de l'algue dure 48 heures avant l’obtention de la poudre blanche. Les opérations qui vont suivre, se font sans l’intervention de solvant ou d’acide. Se succèdent en continu : lavage, cuisson, blanchiment, filtrage, gélification, désinfection, procédé de dyalise, déshydratation, broyage, contrôles, pour au final conditionner notre fameux agar-agar.

Etant un produit de la mer, l'agar-agar ne peut afficher le logo AB. Cependant, comme les opérations mises en œuvre pour obtenir la poudre d'agar-agar respect les principes de l’agriculture biologique, l'agar-agar est autorisé dans la fabrication et la vente des produits biologiques.

L’agar agar a un pouvoir gélifiant équivalant à près de huit fois celui de la gélatine. Inodore et incolore après sa gélification, l’agar agar peut se substituer à la gélatine animale et s’accorder à tous types de préparations aussi bien sucrées que salées.

Algues rouges


Mise à jour le Mercredi, 20 Mars 2013 11:26

L'actualité

26/02/2014 + Full StorySalon Vivre Autrement

Du Vendredi 21 au 24 Mars 2014, Nat-Ali vous attend avec de nombreuses nouveaut [ ... ]


20/01/2014 + Full StorySalon CFIA

Nature et Aliments sera présent au salon du CFIA du 11 au 13 Février 2014.Plus [ ... ]